Règles et Équipements

Équipement

Les athlètes jouent dans des fauteuils roulants actionnés manuellement, qui sont spécialement conçus pour le rugby en fauteuil roulant. Les règles du rugby en fauteuil roulant imposent des spécifications détaillées aux fauteuils roulants, afin d'assurer la sécurité des participants et l'équité du jeu. En compétition internationale, tous les fauteuils roulants doivent respecter ces exigences. Pour les débutants, n'importe quel fauteuil roulant manuel convient, même s'il est plus facile de jouer avec un fauteuil spécialisé pour le rugby en fauteuil roulant. D'ailleurs, beaucoup de joueurs utilisent des fauteuils de basket-ball en fauteuil roulant adaptés.

Il y a deux types de fauteuils roulants de rugby : les fauteuils offensifs et les fauteuils défensifs. Les fauteuils offensifs sont conçus pour être rapides et mobiles, et ils sont munis d'un pare-chocs à l'avant pour éviter de s'accrocher dans les autres fauteuils. Les joueurs ayant un niveau fonctionnel plus élevé utilisent ces fauteuils. Les fauteuils défensifs, comme celui dont la photo se trouve sur la gauche, sont munis de pare-chocs conçus pour accrocher et retenir les autres joueurs. Les joueurs ayant un niveau fonctionnel un peu moins élevé utilisent en général ces fauteuils.

Le jeu se joue avec un ballon blanc de taille et de forme identiques à celles d'un ballon réglementaire de volley-ball. En plus du ballon, il faut des cônes de plastique ou autres marques similaires pour indiquer les lignes de but. Il faut aussi un chronomètre de la partie, et n'importe quel chronomètre utilisé pour le basket-ball, le handball ou d'autres sports semblables convient.

Aperçu rapide des règles

  • Le rugby en fauteuil roulant se joue sur un terrain réglementaire de basket-ball en bois dur, qui comporte un périmètre de jeu, une ligne centrale, un cercle central et deux zones restrictives.
  • Le jeu se joue avec un ballon normal de volleyball.
  • Les équipes se composent de douze (12) joueurs chacune. Elles sont mixtes : hommes et femmes peuvent être membres d'une même équipe.  Tous les joueurs doivent avoir une incapacité fonctionnelle dans au moins trois membres.
  • Pour garantir l'équité du jeu, tous les joueurs ont une classification (soit une mesure de leur capacité physique fonctionnelle), qui va de 0,5 (le moins de fonctionnalité) à 3,5 (le plus de fonctionnalité). Les joueurs ayant diverses classifications jouent des rôles différents sur le terrain.
  • Chaque équipe peut avoir au plus quatre (4) joueurs sur le terrain en même temps. La somme des classifications de ces joueurs doit être de 8.0 points de classification par équipe.
  • Une partie se compose de quatre (4) quarts-temps de huit (8) minutes chacun. Il y a une pause de deux (2) minutes entre après le premier et le troisième quarts-temps, et une pause de cinq (5) minutes à la mi-temps.
  • Une équipe marque un but quand un de ses joueurs franchit la ligne de but adverse en ayant le contrôle du ballon. Deux roues du fauteuil de ce joueur doivent franchir la ligne et le joueur doit être en possession du ballon.
  • Après un but ou un arrêt du jeu, le joueur dispose de dix (10) secondes pour mettre le ballon en jeu.
  • Chaque équipe dispose de quatre (4) temps morts de (30) secondes chacun, pouvant être utilisés pendant les quatre quarts-temps de jeu réglementaire, à la demande des joueurs qui sont sur le terrain, ainsi que de deux (2) temps morts d'équipe pouvant être demandés par l'entraîneur.
  • Si le pointage est égal à la fin du temps réglementaire, on dispute une prolongation de trois (3) minutes. Et en cas de nouvelle égalité, on dispute d'autres prolongations jusqu'à ce qu’une équipe gagne.


Infraction et fautes fréquentes

Infraction d'avantage physique :  Lorsqu’un joueur en possession du ballon touche le sol avec une partie quelconque de son corps ou de son fauteuil (mis à part les quatre roues et le dispositif anti-renversement).

Dix secondes sans dribble : Le joueur qui est en possession du ballon doit dribbler toutes les dix (10) secondes, ou passer le ballon.

Dix secondes dans la zone restrictive : Les joueurs de l'équipe qui contrôle le ballon ne peuvent pas rester dans la zone restrictive de l'équipe adverse pendant plus de dix (10) secondes.

Infraction des douze secondes : Après avoir mis le ballon en jeu, l'équipe dispose de douze (12) secondes pour faire franchir la ligne médiane au ballon.

Charge : Il y a une infraction de charge quand un joueur frappe un autre joueur avec une vitesse ou une force excessive, risquant ainsi de le blesser.

Contact avant le coup de sifflet : Il y a contact avant le coup de sifflet lorsqu’un joueur provoque un contact délibéré, ou qui lui procure un avantage, avec un autre joueur pendant que le ballon est mort.

Sortie et rentrée : Il y a «sortie et rentrée» quand un joueur en possession du ballon sort du terrain avec une roue sur la ligne de but, puis rentre à nouveau dans le terrain sans que sa deuxième roue franchisse la ligne, et qu’il marque un but.

Quatre joueurs dans la zone restrictive : Cette infraction se produit quand l'équipe en défense a quatre (4) joueurs dans sa propre zone restrictive. Le quatrième joueur qui pénètre dans la zone restrictive écope de la pénalité.

Obstruction individuelle : Il y a obstruction individuelle quand un joueur saisit ou retient le fauteuil d'un autre joueur avec sa main ou toute autre partie du corps.

Utilisation non réglementaire des mains : Cette infraction se produit quand un joueur frappe un autre joueur avec les bras.

Rotation provoquée : Cette infraction se produit quand un joueur frappe le fauteuil d'un autre joueur n'importe où derrière l'axe de la roue arrière, si bien que le fauteuil tourne horizontalement ou verticalement, mettant ainsi en péril la sécurité du joueur adverse.

Fautes techniques : Il y a faute technique quand un joueur ou un entraîneur agit d'une manière non sportive ou non respectueuse.